Assurance décès


Entrant dans la catégorie des assurances de personnes, l’assurance décès permet, à ses souscripteurs, de mettre leurs proches à l’abri du besoin, par le versement d’un capital, suite à la survenue d’un événement tragique. Fonctionnant de la même manière qu’une assurance de biens, celle-ci prévient donc un risque et prévoit alors une indemnisation, lors de la survenue de celui-ci, moyennant pour cela le paiement de cotisations dont le montant varie en fonction de différents critères, principalement liés cependant à la probabilité que le sinistre couvert se réalise.

Ainsi, dans le cadre de ces contrats, les hommes, dont l’espérance de vie est de 77,6 ans, se voient généralement appliquer des tarifs plus élevés que les femmes, pour lesquelles cette même donnée s’élève à 84,5. L’âge auquel est souscrit le contrat influence également le montant des cotisations, certaines sociétés refusant même d’ouvrir leur service aux personnes de plus de 65 ans. Si ces quelques éléments ne dépendent pas réellement de la volonté du souscripteur, d’autres, en revanche, permettent d’adapter le coût de l’assurance décès, il en va ainsi notamment de la valeur du capital qui sera finalement reversé, plus celle-ci étant élevée, plus les primes l’étant également. De la même manière, les fumeurs peuvent également être pénalisés au niveau du prix, dans la mesure où leur taux de mortalité est trois fois plus important chez les sujets âgés de 45 à 64 ans et deux fois plus pour ce qui concerne les 65 à 84 ans.

Loin de ne couvrir que ce seul risque, l’assurance décès peut aussi protéger le souscripteur lui-même d’une éventuelle invalidité qui pourrait malheureusement le toucher et l’empêcher de pouvoir continuer à exercer une activité professionnelle, le privant alors de ses ressources. Pouvant tout à fait être souscrits spontanément, ces contrats le sont cependant généralement dans le cadre d’emprunts, l’organisme prêteur ayant ainsi la garantie de se voir rembourser l’intégralité des créances, quelle que soit la situation dans laquelle se trouve l’emprunteur. Offrant ainsi une totale sécurité, pour chacune des deux parties d’ailleurs, cette solution, bien que ne revêtant aucun caractère obligatoire, lors de la signature d’un prêt immobilier, conditionne bien souvent l’obtention de celui-ci, la rendant donc quasiment incontournable.

Permettant donc de protéger aussi bien le souscripteur lui-même, dans le cas où celui-ci viendrait à subir un accident l’empêchant de prétendre au moindre emploi pour gagner sa vie, que les proches de ce dernier, suite à sa disparition, l’assurance décès apparaît comme un moyen efficace de pallier à une diminution soudaine de revenus évitant ainsi d’ajouter encore aux difficultés déjà rencontrées dans ce contexte très difficile à appréhender ; les démarches à entreprendre se révélant être, en outre, extrêmement simples, la formalité la plus contraignante consistant seulement dans le renseignement d’un questionnaire médical, qui tend même à disparaître, une déclaration sur l’honneur étant désormais suffisante, pour la plupart des prestataires, le souscripteur n’ayant effectivement aucun intérêt à vouloir dissimuler le moindre problème, car si la preuve était faite de cette omission, celui-ci perdrait alors tous ses droits.

 


Assurance deces
Cliquer ici pour recevoir une
documentation en assurance vie
Lire tous les dossiers de
l'assurance décès
Lire toutes les actualités de
l'assurance décès


COMMENT CHOISIR ?

Termes assurance décès

Bien vérigier les termes du contrat, réaliser les examens médicaux nécéssaires, la plupart des assureurs ne souhaitant pas assurer les personnes malades.

Tarif assurance décès

Les tarifs varient d'une companie a une autre et d'un contrat a l'autre, selon le niveau de protection que vous souhaitez les tarifs peuvent varier du simple au double ou triple.
Utilisez un comparatif d'assurance vie avant de vous décider

Sécurité

Souscrire a une assurance décès, c'est la garantie de sérénité vis a vis de vos proches lors de vos déplacements professionnels par exemple.